CPRAC CPRAC

Abonnez-vous aux SCP News

Sécurité

7 + 10 =
Résolvez ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple pour 1+3, saisissez 4.
QUE FAISONS-NOUS » Gestion rationnelle des produits chimiques

Gestion rationnelle des produits chimiques

Dans le contexte actuel des défis croissants en matière d’environnement, une mauvaise utilisation et gestion des produits chimiques représente un risque particulier pour l’environnement et la santé humaine. À ce sujet, la pollution causée par les produits chimiques est souvent la conséquence des modèles de production et de consommation non durables actuels et précédents. Par exemple, de nombreuses années de pratiques de gestion irresponsable ont entraîné l’existence de réserves de produits chimiques obsolètes alors que l’utilisation non durable actuelle des produits chimiques dans les processus de production et les produits implique la production involontaire de dioxines et de furanes ainsi que la présence de résidus de pesticides dans les biens destinés à la consommation humaine (produits alimentaires par exemple).

Parmi les substances chimiques, celles appelées polluants organiques persistants (POP) sont identifiées par le protocole « tellurique » (LBS Protocol) comme des substances prioritaires dans le développement et la mise en place de programmes nationaux pour lutter contre la pollution. Le besoin d’éliminer et de réduire les POP est commun à tous les pays de la Méditerranée qui ont signé la Convention de Stockholm, traité global visant à protéger la santé humaine et l’environnement de ces substances.

Comme mentionné auparavant, le passage à la consommation et à la production durables ainsi que le traitement de la pollution due aux produits chimiques sont deux domaines prioritaires pour atteindre un développement durable en Méditerranée. Alors que la CPD fait référence à une approche intégrée et vise à séparer d’une part le développement économique et industriel croissant de la région et d’autre part la pollution environnementale ainsi que la consommation de ressources, l’élimination et la gestion rationnelle des produits chimiques constitue un défi majeur dans l’application de la CPD.

Reconnu depuis 2009 comme centre régional de la Convention de Stockholm, le SCP/RAC a pour mission principale d’aider les pays signataires, en développement ou en transition, à honorer leurs obligations au titre de la Convention en renforçant les capacités et en favorisant le transfert de technologie.

En outre, en vue de contribuer à une gestion rationnelle des substances chimiques en Méditerranée, le Centre collabore également avec d’autres accords multilatéraux et traités tels que la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination.

Sant Pau Recinte Modernista. Pavelló de Nostra Senyora de la Mercè Carrer de Sant Antoni Maria Claret, 167. 08025 Barcelona, Catalunya (Spain)