CPRAC CPRAC

Abonnez-vous aux SCP News

Sécurité

2 + 5 =
Résolvez ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple pour 1+3, saisissez 4.
PROJETS » Polluants organiques persistants (POPs)

Polluants organiques persistants (POPs)

Depuis 2009, le Centre d’Activités Régionales pour la Consommation et la Production Durables (SCP/RAC) est un centre régional de la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants. Cette convention est un traité international dont la finalité est de protéger la santé et l’environnement des effets nocifs de ces polluants.

Les polluants organiques persistants (POPs) sont des substances chimiques qui répondent aux caractéristiques suivantes :

  • Persistance : substances qui restent durablement dans l’environnement.
  • Volatilité : substances qui peuvent se propager sur de longues distances et atteindre des régions où elles n’ont été ni utilisées ni produites.
  • Bioaccumulation : substances qui tendent à s’accumuler dans les tissus adipeux des organismes vivants.
  • Haute toxicité.

L’exposition humaine aux POPs peut engendrer de graves effets sur la santé notamment certains cancers, des malformations congénitales, des dysfonctionnements des systèmes immunitaire et reproducteur, une susceptibilité accrue face aux maladies et même une diminution des capacités intellectuelles. C’est la raison pour laquelle la communauté internationale et de manière plus spécifique les Nations unies se sont dotées d’instruments importants afin de réguler et de contrôler ces substances. Le plus ambitieux d’entre eux, la Convention de Stockholm, adoptée le 22 mai 2001 et entrée en vigueur le 17 mai 2004, exige des parties signataires de prendre les mesures appropriées pour éliminer et réduire les émissions de POPs dans l’environnement.

En tant que centre régional de la Convention de Stockholm, le SCP/RAC a pour mission d’aider les pays signataires, en développement ou en transition, à honorer leurs obligations au titre de la Convention en les dotant de capacités et en favorisant le transfert de technologie.

Le SCP/RAC avait déjà travaillé dans ce domaine au cours des dernières années, avant même d’avoir été nommé comme centre régional de la Convention. Actuellement, à la suite de son nouveau mandat, le Centre met en place un réseau de partenaires qui regroupe d’autres centres régionaux de la Convention de Stockholm, les centres de production propre et les centres régionaux de la Convention de Bâle. La collaboration au sein du réseau permettra d’éviter de dupliquer inutilement les efforts et de promouvoir la synergie entre les conventions de Stockholm, de Rotterdam et de Bâle, conformément aux décisions prises par les conférences des parties (COP) aux trois conventions.

Actuellement, la Convention de Stockholm régule les POPs suivants :

  • Pesticides : aldrine, chlordane, DTT, dieldrine, endrine, heptachlore, hexochlorobenzène, mirex, toxaphène, chlordécone, alpha-hexachlorocyclohexane, lindane et pintachlorobenzène.
  • Produits chimiques industriels : hexachlorobenzène, polychlorobiphényles (PCB), hexabromodiphényléther, heptabromodiphényléther, pentachlorobenzène, acide perfluorooctane sulfonique, ses sels et fluorure de perfluorooctane sulfonique, tétrabromodiphényléther et pentabromodiphényléther.
  • Sous-produits : hexachlorobenzène, polychlorodibenzo-p-dioxines et polychlorodibenzofuranes (PCDD/PCDF), PCB, alpha-hexachlorocyclohexane, bêta-hexachlorocyclohexane et pentachlorobenzène.

 

Sant Pau Recinte Modernista. Pavelló de Nostra Senyora de la Mercè Carrer de Sant Antoni Maria Claret, 167. 08025 Barcelona, Catalunya (Spain)